L’Isle-aux-Grues a séduit André Robitaille



C’est du 22 au 24 mai que les insulaires du petit village de Saint-Antoine-de-L’Isle-aux-Grues ont eut à séduire le comédien et animateur André Robitaille.

Une foule d’activité l’attendait durant sa fin de semaine. Le tournage a commencé avec l’arrivée de l’artiste avec Air Montmagny où il pouvait voir du haut des airs l’archipel de 21 îles. Les villageois l’attendaient à bord du train-balade et ont entouré son avion. Une petite balade dans le village s’en est suivie où il a pu délivrer le courrier à la maîtresse de poste et une boîte d’épicerie à la doyenne du village. Il fut accueilli dans une Yourte d’inspiration mongole, pays qu’il rêve de visiter un jour.


Pour sa première journée sur l’île, André avait à devenir le remplaçant de la Vieille école du village qui reprit vie juste pour l’occasion. On lui demanda de donner un cours d’ornithologie et de cuisine ainsi que de peindre à la manière à Riopelle en compagnie de Huguette Vachon. « Ce fut un moment privilégié pour les quelques enfants du village de partager cette activité avec lui », souligne Odette Lapointe, responsable de ce bloc. Le samedi s’est poursuivi avec une course en canot sur le fleuve St-Laurent. Dany Turcotte contre André Robitaille. Par la suite, la Légende du « Bonhomme sans tête » s’est effectuée dans le cimetière où le personnage devait sortir de l’ancien corbillard en poussant un cri d’épouvante. Pour faire mourir la peur des insulaires, on le conduisit vers une fête de Mi-Carême organisée juste pour lui derrière le presbytère. « Votre célébration costumée se démarque. Vous avez du talent et vos costumes sont grandioses » a-t-il dit devant les insulaires déguisés.


Le dimanche débuta par une partie endiablée de mini-putt avec son compagnon Dany Turcotte qui n’a pas minimisé sur ses pointes d’humour. Les insulaires avaient construit ce jeu spécialement pour lui. Le jeu s’est terminé avec le 9e trou, qui consistait à amener des œufs de Grues du Canada dans le nid, au sommet d’une tour d’observation, dans le but de redonner espoir aux insulaires de voir revenir ces échassiers par milliers dans l’archipel. Une plaque-souvenir fut érigée en sa mémoire. Le jeu de mini-putt sera disponible pour les visiteurs tout l’été.


La Séduction s’est terminée avec une fête au célèbre Bateau Ivre. Une foule immense s’était réunie pour lui rendre un dernier hommage et lui chanter quelques chansons.


« Je considère que ma mission est accomplie et que nous avons tous fait du beau boulot. André Robitaille est un homme très sympathique et la chimie qu’il y avait entre lui et Dany Turcotte était précieuse. Ils ont mis les gens de L’Isle-aux-Grues à l’aise tout au long du tournage. Nous sommes très fiers de notre Petite Séduction! », indique Edith Rousseau, grande organisatrice du projet. L’émission sera diffusée le 17 juin à radio-Canada.

Edith Rousseau, coordonnatrice 418-241-5117